Comment Silvr accompagne la croissance internationale de Well Care ?

Silvr a rencontré le président et cofondateur de Well Care : Florent Porcheron.
Cet ingénieur de formation est diplômé d’un Mastère à l’ESSEC Business School. Après 7 ans dans un cabinet de conseil en stratégie, il cherche à se lancer sur les voies de l’entrepreneuriat. Alors, l’histoire de Well Care commence en 2017 avec deux de ses amis ingénieurs (eux aussi).

Well Care et Silvr : des stocks financés pour mieux s’exporter en Europe

La marque de tabourets physiologiques 100 % français a de grandes ambitions européennes. À l’origine, la marque est lancée sur un modèle D2C depuis le site marchand ; les frontières géographiques sont ouvertes. Cependant, la limite logistique pour la marque d’accessoires W.C. réside dans la gestion des stocks. Il faut dynamiser la ligne de production, gérer les stocks et gérer les envois. D’autant que Well Care évolue en ouvrant les ventes sur la marketplace d’Amazon. Cela a été possible grâce à Silvr qui a financé ses stocks, donc allégé la trésorerie de l’entreprise, et donc permis une plus grande production pour couvrir la demande grandissante en Europe.

Silvr entre dans l’équation pour alléger la trésorerie et voir plus grand

La découverte de Silvr, leader européen du RBF

Florent Porcheron cherche la croissance de Well Care sans nécessairement passer par de l’acquisition payante. D’autant qu’il la juge élevée et complexe, notamment sur Facebook Ads. Ce n’en est pas moins une piste de croissance qui sera explorée plus tard dans l’aventure Well Care. En effet, il travaille principalement seul au développement de son activité en ligne. Cependant, le point bloquant pour la croissance de Well Care : c’est la grosse tension sur les stocks. Ils sont chers, et il faut savoir les écouler au bon rythme. Les banquiers à qui Florent s’est adressé ont du mal à comprendre et se projeter sur son Business Model (DNVB). Alors, il se met en quête d’une solution pour financer son trou de trésorerie lié à la gestion des stocks.

Il découvre Silvr et le modèle du Revenue-Based Financing. Il constate la rapidité et la simplicité avec laquelle Silvr se connecte à ses datas, notamment les plus récentes (et donc en accord avec sa croissance). Silvr connaît les ordres de grandeur en matière de croissance, et sait financer cette évolution.

Un déblocage de cash favorisé par Silvr pour développer le marché allemand

Au moment de son premier financement de stocks avec Silvr, il avait néanmoins peu d’historiques, mais les projections apportées par la data ont permis tout ça : « ce que des acteurs classiques n’auraient aucunement permis. Silvr sait croire dans des projets à travers la data qu’ils dégagent. » En plus, le développement européen de la marque nécessite un gros volume de cash au démarrage. Cash que Silvr a fait dégager en soulageant Well Care du lourd coût des stocks. En effet, le ROI sur certains investissements peut tomber seulement 6 mois ou un an plus tard. Le dégagement de trésorerie apporté par Silvr fait que Well Care peut consolider son implantation en Allemagne, marché désormais aussi important que la France pour la marque.

+ 100 %
De croissance cette année
2017
Lancement de Well Care
100 %
Made in France

Les tabourets physiologiques de Well Care - tous fabriqués en France
Les tabourets physiologiques de Well Care - tous fabriqués en France

Les origines de la DNVB

Les premiers financements grâce à une légitimité évidente

Avant Silvr, Florent et ses associés ont le soutien de la BPI pour l’outillage coûtant plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le développement est également possible grâce à des aides d’agences bancaires. Alors, ils lancent leur premier produit. Comme décidé à l’origine, ils développent le business en B2C : ce qui reste le plus simple. Décision jugée d’autant plus judicieuse qu’avec l’arrivée de la crise sanitaire, leur modèle 100 % DNVB n’en pâtit pas trop. 

Fort d’une médaille au concours Lépine — qui récompense les inventions les plus innovantes, les tabourets physiologiques brevetés de Well Care connaissent aussi une réelle légitimité médicale.

Développement des canaux de vente

Ils sont organiquement recommandés par des professionnels de santé tels que :

  • Des kinésithérapeutes ;
  • Des sages-femmes ;
  • Des ostéopathes ;
  • Et de plus en plus de naturopathes, qui s’intéressent aussi aux bienfaits naturels de ces tabourets.

Ils optent pour de la vente en D2C avec un catalogue d’une dizaine de produits. Du côté des canaux de vente, la marque les a diversifiés, car la concurrence s’intensifia et qu’il fallait s’étendre pour résister. Les points de vente traditionnels nécessitent un tunnel de vente trop long, d’autant qu’il n’a pas le budget pour le gérer seul. Pour atteindre un million d’euros de ventes annuelles à court terme [ce palier se rapproche vite avec un doublement du CA cette année], Florent s’est accompagné seulement que de quelques freelances. Désormais, il crée de l’activité en externalisant la gestion technique et le développement produit.

Well Care s’exporte en Allemagne et y fait autant de CA qu’en France

Alors, Well Care a intégré la marketplace Amazon. Florent précise que c’est sur ce marché que le plus gros volume de vente est réalisé. C’est d’autant plus idéal que Well Care peut profiter de tous les avantages logistiques de la place de marché : entrepôt en Allemagne, SAV, et donc une visibilité et une couverture opérationnelle beaucoup plus vaste. Tout le système de vente aussi est géré de bout en bout, ce qui favorise l’évolution de son activité. Depuis la France, une livraison en Europe est d’au moins 20 € TTC. Le pari est donc payant — encore une fois — avec des envois gérés depuis les plateformes logistiques allemandes.

Des tabourets à impact sociétal

Depuis toujours, leur ADN c’est « faire du mieux sans délocaliser »

« Ce qui m’intéressait dans l’entrepreneuriat était clair dès l’origine, nous voulions développer un produit physique en B2C, pas une application ni un SaaS ou une entreprise de service. » Puis l’envie de faire du 100 % fabriqué en France a découlé de leurs premières consultations. Pourquoi ? Le besoin de créer des produits autour de valeurs qui sont les leurs : la durabilité et l’impact social. Car si cela est synonyme de coûts plus élevés, l’ADN de Well Care est bel et bien de faire du « mieux ». Cette démarche du « mieux » inscrit la marque dans de fortes actions RSE. En témoigne une partie de leur production Made in France réalisée dans un ESAT (Établissements ou Services d’Aides par le Travail) de Haute-Savoie. Ils favorisent l’insertion professionnelle de personnes handicapées. Les autres sites de production sont dans le Nord, en Vendée et dans la Sarthe. Retrouvez dans le catalogue des produits en matières recyclées, ou recyclables ou en bois issus de forêts certifiées PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification), car le but est de faire front aux produits peu qualitatifs fabriqués en plastique vierge aux quatre coins du monde.

Une idée puisée à l’étranger alors que le tabou… reste en France

D’une idée entrepreneuriale américaine — où le produit se trouve facilement et a déjà connu une certaine démocratisation —, ils ont opté pour le tabouret physiologique, et ce malgré les nombreux défis qui les attendaient :

  • Le gap d’innovation à trouver sur le marché ;
  • Le sourcing et la bataille face à la compétitivité des produits conçus notamment en Chine ;
  • Le challenge de l’évangélisation avec un tabou autour de ce sujet dans leur premier pays d’implantation qu’est la France.

Avec Silvr et le financement de leurs stocks, Well Care a pu maintenir une production locale tout en gardant la possibilité d’exporter.

Vous aussi, vous voulez développer votre activité en ligne à l’étranger et depuis la France ? Faites appel à Silvr et demandez un financement dès maintenant !

- Published
November 10, 2022
Partager cet article
Termes associés
Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez tous nos conseils et dossiers experts pour donner une nouvelle dimension à votre business
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

On est très (très) bavards, et malheureusement un blog ne nous suffit pas
Suivez-nous sur LinkedIn  pour ne rien louper de notre actualité

Suivre notre actualité

Take your business to the next level

We’ve got you covered. Get in touch with us.
Get in touch
ellipse jaune